A

Acide hyaluronique : L’acide hyaluronique est un polysaccharide présent dans le tissu conjonctif du derme, il fait partie de la famille des glucosaminoglycanes.


Acné : L’acné est une maladie chronique du follicule pilo-sébacé qui est liée à l’hypersécrétion de sébum et à des anomalies de la kératinisation. Ce phénomène aboutit à l’obstruction du canal excréteur du follicule pilo-sébacé. L’obstruction mène à une inflammation et favorise la prolifération d’une bactérie anaérobique de la flore cutanée, le Propionibacterium acne.
 

Adipocyte : Un adipocyte est un type de cellule qui permet de stocker les graisses, ou les triglycérides. Elle se retrouve dans les tissus adipeux du corps et permet à l’organisme de puiser dans ces réserves de graisse pour fonctionner.
 

Alipidique : Une peau est dite alipidique lorsque la sécrétion de sébum est insuffisante. Elle est plutôt fine et manque de souplesse, le grain de peau est serré, les rides sont plus apparentes, elle est sujette à des tiraillements et des picotements . La peau sèche est un type de peau qui vieillit plus rapidement. Il faut faire la distinction entre une peau alipidique et une peau déshydratée. Une peau peut être à la fois alipidique, par manque de sébum, et déshydratée par manque d’eau.

 

Angiome : L’angiome est une malformation vasculaire rouge localisée sur la surface de la peau ou sur les organes. Cette lésion est due à la prolifération et la dilatation des vaisseaux.
 

Angiome plan : L’angiome plan, encore appelée tache de vin est dû à des malformations vasculaires provoquées par une dilatation des vaisseaux au niveau du derme. Présent dès la naissance ou juste après, l’angiome plan grandit avec l’enfant et peut s’estomper, disparaître ou durer toute la vie. Sa couleur varie du rose pâle au pourpre. Il peut se localiser n’importe où sur le corps, son étendue est variable.
 

Angiome rubis : L’angiome rubis, souvent appelé point de rubis, se caractérise par un petit point arrondi, surélevé de 1 à 4 mm environ, apparaissant progressivement tout au long de la vie. Ces taches rubis se situent sur n’importe quel endroit du visage et du corps. Il n’est pas rare d’en retrouver plusieurs dizaines sur le corps.
 

Angiome stellaire : L’angiome stellaire se caractérise par une lésion rouge, comportant un point central plus foncé et de fines ramifications comme une étoile. La localisation est souvent au niveau du visage mais aussi sur le haut du corps.
 

Annexe : Les annexes épidermiques regroupent les glandes cutanées et les phanères.
 

Asphyxique: La peau asphyxique a des sécrétions sébacées qui sont retenues, les follicules sont obstrués de comédons et de microkystes mais à la surface elle se présente sèche, opaque, cireuse et hyperkératinisée. La peau grasse asphyxiée a besoin de soins apaisants, purifiants, qui normalisent les sécrétions et la kératinisation.

B C

 

Cellule : Une cellule est l’élément de base fonctionnel et structural qui compose les tissus et les organes des êtres vivants. Les êtres vivants sont créés à la base par une unique cellule qui se divise par un phénomène appelé mitose pour composer le corps humain. La multiplication des cellules est un phénomène régulé qui permet le développement du corps humain et des différents organes.
 

Cellule de Langerhans: Les cellules de Langerhans correspondent à des cellules du système immunitaire présentes au niveau de la peau. Ces cellules ont pour fonction de capturer les antigènes qui traversent l’épiderme.
 

Cellule de Merkel : Cellule épithéliale de la couche profonde de l’épiderme impliquée dans la perception des sensations vibratoires pour permettre de ressentir le contact avec la peau.
 

Cellulite : La cellulite est en fait un amas de cellules adipeuses comprimées sous la peau. Les cellules emprisonnées et la mauvaise circulation provoquent un gonflement de la peau prenant un aspect capitonné.
 

Cerne : Un cerne est une modification de la couleur ou du relief de la peau sous l’œil.
 

Chéloïde : Une chéloïde est une forme de cicatrice résultant d’une blessure guérie, qui crée une excroissance du derme.
 

Chloasma : Le chloasma est une affection bénigne de la peau. Il s’agit de tache hyperpigmentée apparaissant sur les parties exposées au soleil. Il est dû à la combinaison de l’exposition solaire et des hormones provoquant une augmentation de la synthèse de la mélanine.
 

Cicatrice : Une cicatrice est une lésion du derme plus ou moins profonde, de taille, de couleur, d’épaisseur et de profondeur différentes.
 

Collagène : Le collagène est une protéine essentielle dans la constitution du tissu conjonctif et responsable de sa cohésion. Elle se présente sous la forme de fibres.
 

Comédon : Le comédon est causé par l’accumulation excessive de sébum qui remplit le pore de la peau. Le comédon peut être envahi de bactéries responsables de l’acné ou servir d’habitat à des acariens comme Demodex folliculorum. Il peut être de trois types : • Microcomédon • Comédon fermé • Comédon ouvert
 

Cornéocyte : Cellule morte de la couche cornée, dépourvue de noyau. Le kératinocyte se transforme progressivement en cornéocyte. On assiste donc à un phénomène de différenciation progressive pendant cette migration.

Corpuscule de Krause : Les corpuscules de Krause sont des récepteurs sensoriels qui permettent de capter les variations de température, on leur associe la perception du froid.

 

Corpuscule de Meissner : Les corpuscules de Meissner sont des récepteurs sensoriels logés juste sous l’épiderme. Ils permettent de percevoir les contacts légers, effleurements, frôlements et les vibrations superficielles.
 

Corpuscule de Pacini : Les corpuscules de Pacini sont des récepteurs à transmission rapide, situés dans le derme profond. Il s’agit des plus gros récepteurs de la peau. Ils sont sensibles aux vibrations et fournissent des informations instantanées sur la nature des mouvements.
 

Corpuscule de Ruffini : Les corpuscules de Ruffini sont des récepteurs sensoriels logés dans le derme. Ils sont sensibles à la douleur et capables de détecter le chaud, les étirements cutanés, l’intensité et la durée des pressions. Les corpuscules sont reliés à des fibres d’adaptation lente, la perception de la sensation n’est donc pas immédiate mais elle persiste tant que le stimulus existe.
 

Couche basale : La couche la plus profonde de l’épiderme. Elle assure la régénération continue de la peau par division cellulaire. Les cellules produites migrent progressivement vers les couches supérieures en subissant diverses mutations. Entre ces cellules basales s’intercalent les mélanocytes.
 

Couche claire : La couche claire correspond à une phase de transition entre la couche granuleuse et la couche cornée.
 

Couche cornée : La couche cornée est composée de cornéocytes. Résultat de la phase de mutation des kératinocytes, qui remontent progressivement depuis la couche basale, et de lipides épidermiques. Le tiers inférieur de la couche cornée constitue une véritable barrière de protection face aux facteurs extérieurs (pollution, soleil, froid) et à la perte d’eau.
 

Couche épineuse : La couche épineuse ou corps muqueux de Malpighi, comporte 3 à 10 assises de kératinocytes qui s’aplatissent peu à peu vers la surface.
 

Couche granuleuse : La couche granuleuse est l’endroit où commence la kératinisation des kératinocytes qui évoluent ensuite en cornéocytes.
 

Couperose: La couperose appelée aussi télangiectasies correspond à la dilatation des petits vaisseaux sanguins superficiels de la peau. Ils sont situés dans le derme superficiel. Les vaisseaux sont de diamètre plus ou moins gros et de couleur allant du rouge vif au violet.

D

Dartres : Les dartres sont de petites desquamations cutanées, causées par une sécheresse bénigne.
 

Dermatite : Nom que l’on donne à toutes les affections ou maladies de la peau qui se traduisent par une inflammation.
 

Derme : Le derme est un tissu conjonctif qui soutient l’épiderme, protège le réseau vasculaire et les fibres nerveuses. Il assure la nutrition de l’épiderme, joue aussi un rôle primordial dans la thermorégulation, la cicatrisation et l’élimination de certaines substances toxiques par les phénomènes de sudation. Le derme se divise en deux couches, le derme papillaire et le derme réticulaire.
 

Derme papillaire : Le derme papillaire est le derme le plus superficiel, il se trouve sous l’épiderme. Il est riche en terminaisons nerveuses et en symbiose permanente avec l’épiderme, dont il est séparé par la jonction dermo-épidermique. Dans le derme papillaire, on trouve du collagène qui apporte de l’élasticité à la peau, des histiocytes qui assurent la défense immunitaire au niveau de l’épiderme et des cellules sanguines.
 

Derme réticulaire : Le derme réticulaire est le derme le plus profond, il est situé entre le derme papillaire et l’hypoderme. Il est formé d’un tissu conjonctif dense constitué essentiellement de fibres de collagène et de fibres élastiques. Le derme réticulaire abrite  des vaisseaux sanguins et lymphatiques, des nerfs, des fibroblastes, mais surtout les annexes cutanées telles que les poils et les glandes sudoripares qui constituent les follicules pilosébacés.
 

Déshydratation : La peau déshydratée est une peau qui manque d’eau, qui n’est pas suffisamment hydratée. Toutes les peaux peuvent être déshydratées même les peaux grasses.
 

Desquamation : La desquamation est un phénomène naturel, elle désigne le décollement et la perte des cellules mortes, appelées squames. Les squames de la couche superficielle de l’épiderme peuvent se détacher de façon précoce à cause d’un coup de soleil, un peeling …
 

Duvet : Poil doux et plus ou moins fin qui recouvre toute la surface du corps, sauf la face palmaire des mains et des pieds.

 

E

Eczéma : L’eczéma est une dermatose prurigineuse avec inflammation. Elle est non contagieuse, mais elle crée des démangeaisons, des rougeurs, des vésicules et  des squames sur la peau.
 

Élastine : Protéine présente dans les tissus, elle est une composante essentielle des fibres élastiques. Présente en abondance dans le derme, elle se raréfie avec le vieillissement de la peau.
 

Épiderme : L’épiderme est la partie visible de la peau, il s’agit d’un épithélium mince composé de cellules mortes kératinisées qui se desquament. Il est irrigué par diffusion du derme, il contient de nombreuses terminaisons nerveuses et il agit comme un revêtement semi-perméable.

Éphélide : L’éphélide est connue sous le nom de taches de rousseur. La taille de ces petites taches pigmentaires varie entre 1 et 5 mm, elles sont planes, sans relief et de couleur brun-roux. Les éphélides sont plus fréquentes sur les peaux clairs, les personnes aux cheveux roux ou blond.

 

Erythème : L’érythème est une lésion dermatologique courante qui se manifeste par une rougeur cutanée plus ou moins importante.
 

Érythrose : L’érythrose est un problème de vascularisation des couches supérieures de l’épiderme. Les vaisseaux sanguins sont dilatés suite à un stimulus entraînant une coloration uniforme de couleur rouge, sur la peau du visage.

F

 

Fibroblaste : Les fibroblastes sont les cellules principales du tissu conjonctif. Les fibroblastes synthétisent les macromolécules protéiques et polysaccharidiques de la Matrice ExtraCellulaire notamment le collagène, qui est la protéine indispensable à l’élasticité des tissus. Ils jouent un rôle important dans les processus de réparation tissulaire ou dans l’entretien des réactions inflammatoires.
 

Follicule : Le follicule pilo-sébacé est la cavité dans laquelle le poil prend sa naissance, il contient également la glande sébacée qui produit du sébum. Dans certains cas, le follicule pilo-sébacé peut être le siège d’une inflammation : on parle de folliculite, et si l’infection est plus profonde et due à une bactérie, le staphylocoque doré, on parle de furoncle.
 

Folliculite : La folliculite est une inflammation du follicule pilo-sébacé. G Glande : Les glandes sont des organes qui fabriquent une substance qui sera secrétée. Elles prennent racine à l’intérieur de la peau et ne sont pas visibles à l’œil nu.
 

Glande sébacée : Les glandes sébacées sont reliées aux poils par le follicule pileux. Elles fabriquent le sébum qui s’écoule en suivant le poil et sort de la peau par les ostia.
 

Glande sudoripare : Une glande sudoripare est une glande située sous la peau qui sécrète la sueur. La sueur sort de la peau par les poils et les pores, elle est surtout composée d’eau, elle contient aussi des sels minéraux, de l’urée, des acides aminés et des acides lactiques. Les glandes sudoripares ont deux principaux modes de sécrétions: sécrétion eccrine et sécrétion apocrine.
 

Glycosaminoglycane : Les glycosaminoglycanes sont des Polysaccharides, ils font partie des composants des tissus conjonctifs. Leur fonction principale est de retenir l’eau dans les tissus et ainsi de les maintenir humidifiés.

Grain de milium : Le grain de milium est un microkystes qui a l’apparence d’un petit grain blanc. On le retrouve au visage, majoritairement autour des yeux et sur les pourtours du nez. Le grain de milium se caractérise par la formation d’une minuscule petite poche emplie de sébum renfermant les cornéocytes, qui ne se perce pas. H

 

Herpès : L’herpès est une maladie virale et contagieuse due au virus de l’herpès simplex. Elle se caractérise par des vésicules, souvent douloureuses, qui apparaissent sur la zone affectée de la peau et des muqueuses.
 

Hirsutisme : L’hirsutisme est un excès de pilosité chez la femme et l’enfant. Les poils sont situés sur des zones cutanées androgéno-dépendantes, c’est-à-dire où la pilosité dépend du taux d’hormones androgéniques. La lèvre supérieure, le menton, la poitrine, la région du nombril et les fesses sont des endroits normalement dépourvus de poils chez les femmes et les enfants.
 

Histiocyte: Grande cellule du tissu conjonctif. Cellule phagocyte, capable d’absorber  dans son cytoplasme des germes, cellules altérées, microbes et des débris divers et de les digérer en jouant un rôle d’épuration.
 

Hyperpigmentation : L’hyperpigmentation est due au développement exagéré de la couleur de la peau, liée à une augmentation de la mélanine. L’hyperpigmentation est caractérisée par l’apparition de taches brunes, plus ou moins foncées et de grandeur variables, telles que les taches de rousseur, les lentigos, les kératoses séborrhéiques.
 

Hypersécrétion : Sécrétion excessive d’une glande.
 

Hypertrichose : L’hypertrichose est un développement excessif de la pilosité chez l’homme et la femme.  La pilosité apparaît dans des zones habituellement pourvues de poils, généralement sous forme de duvet, elle peut être localisée ou généralisée sur l’ensemble du corps
 

Hypoderme : L’hypoderme est situé sous le derme, c’est la couche la plus épaisse et la plus profonde de la peau L’hypoderme est composé de cellules adipocytes, spécialisées dans le stockage des graisses. Cette couche adipeuse sert de réserve énergétique et de protection.
 

Hypopigmentation : L’hypopigmentation est un éclaircissement de la peau du à une diminution ou une perte de la pigmentation de la peau. Les causes sont nombreuses, elles peuvent également être héréditaires.
Hyposécrétion: Diminution de la sécrétion d’une glande. I Ichtyose: L’ichtyose est une maladie chronique de la peau qui se caractérise par la présence excessive de squame. L’aspect des squames peut être différent selon les formes d’ichtyose.

J K

Kératine : La kératine est une protéine synthétisée et utilisée comme composant principal de la peau. Elle est fabriquée par les kératinocytes, des cellules se trouvant dans la couche profonde de l’épiderme.
 

Kératinisation : La kératinisation est la transformation des couches profondes de l’épiderme en couche cornée.
 

Kératinocyte : Les kératinocytes sont les cellules qui recouvrent la peau. Les kératinocytes passent de la couche basale à la couche cornée, à ce stade les kératinocytes ne sont plus vivants, il s’agit alors de cellules mortes, des squames.
 

Kératose : Lésion de la peau qui se caractérise par l’épaississement anormal de la couche la plus superficielle de l’épiderme, la couche cornée.
 

Kératose pilaire : La kératose pilaire est une surproduction de kératine limitée aux follicules pileux. Elle se reconnaît par un aspect de chair de poule et par un toucher rêche et rugueux.
 

Kyste : Un kyste se forme dans un organe ou dans un tissu: il s’agit d’une cavité qui contient un liquide ou une substance semi-solide qui peut perturber le fonctionnement d’un organe et causer des douleurs. Il existe plusieurs types de kystes.
 

Kyste sébacés : Le kyste sébacé contient une substance pâteuse constituée principalement de sébum. Il se forme lors d’un dysfonctionnement des glandes sébacées qui se bouchent et provoquent l’accumulation de sébum. L

 

Lentigo : Le lentigo est une tache pigmentée de la peau. Ces taches pigmentaires sont sans danger mais témoignent d’une altération de la peau liée au soleil. Il peut apparaître à tout âge.
 

Lymphocytes : Les lymphocytes sont des globules blancs qui jouent un rôle important dans le système immunitaire. Ils identifient et permettent de neutraliser des agents pathogènes présents au sein de l’organisme. M

 

Mastocytes : Le mastocyte est une variété de globules blancs que l’on trouve dans le tissu conjonctif.
 

Mélanine : Pigment foncé qui colore  la peau.
 

Mélanocyte : Les mélanocytes sont les cellules de la peau qui synthétisent la mélanine par mélanogenèse. Ils sont donc responsables de la pigmentation de la peau.

Mélanome : Le mélanome est un cancer de la peau qui se développe aux dépens des mélanocytes.

 

Microkyste : Les microkystes sont dûs à l’obstruction d’un follicule pilo-sébacé dont l’accumulation de sébum et de kératine continuent d’être sécrétés et entraînent un excroissance de la peau qui se soulève avec un centre pâle.
 

Molluscum : Les molluscum sont de petites bosses arrondies sur la peau, de couleur translucide ou rosée. Généralement en groupe de 5 à 20.
 

Muscles horripilateurs : Le muscle horripilateur est situé à la base de chaque poil.  Il s’étend de la base du poil à l’épiderme et participe à la thermorégulation.

 

N

Nævus : Le naevus ou grain de beauté est un amas de cellules mélanocytaires. Ces petites taches brunes, sont généralement circulaires ou ovales. Les grains de beauté apparaissent progressivement durant les 20 à 30 premières années de vie et peuvent évoluer au cours du temps.
 
Nodule : Un nodule est une masse qui se développe à la surface d’un tissu ou dans un organe. Il peut être cutané, généralement détectable à la palpation sous la forme d’une petite boule plus ou moins dure. O Ostium :  L’ostium est relié à l’appareil pilo-moteur et à la glande sébacée, il sécrète du sébum. P Papule : Les papules sont des lésions de la peau. En général, de petite dimension inférieure à 1 cm, solides et ne contenant pas de liquide. De couleur rosée .

 

Papulo-pustule : Lésions cutanées de couleur rosée contenant un liquide purulent.
 

Peau : La peau est le plus gros organe du corps, elle le recouvre en entier. Elle protège contre les éléments nocifs de l’environnement,  les températures chaudes et les germes.
 

pH : Unité de mesure d’acidité, sur une échelle allant de 1 à 14.
 

Phanère : Les phanères sont constitués en grande partie d’une protéine fibreuse, la kératine qui est produite par les kératinocytes. Les cheveux, les dents, les ongles et les poils sont des phanères.
 

Pilosité : La pilosité est l’ensemble des poils qui recouvrent le corps.
 

Poche aqueuse : Les poches aqueuses sont dues à un ralentissement de la circulation lymphatique au  contour de l’œil, ce qui engendre des gonflements.
 

Poche lipidique : Les poches lipidiques sont dues au vieillissement: la peau du contour de l’oeil se relâche, le muscle est moins tonique et le gras normalement situé dans l’orbite, se déplace et s’accumule sous l’oeil, formant un relief.
 

Pore : Le pore sert à évacuer la sueur et certaines toxines lorsqu’on transpire.
 

Psoriasis : Le psoriasis est une maladie chronique de la peau. Il se manifeste par l’apparition d’épaisses plaques de peau rouges et sèches à différents endroits du corps.
 

Pustule : Lésion cutanée caractérisée par un soulèvement bien délimité de l’épiderme et contenant un liquide purulent. Q R Ride : Les rides apparaissent après altération des tissus de la peau. C’est l’une des conséquences du vieillissement.
 

Ridule : Les ridules sont moins profondes que les rides mais apparaissent plus tôt. Elles sont souvent dues à un manque d’hydratation et peuvent se traiter à l’aide de crèmes spécifiques appropriées.
 

Rosacée : La rosacée est une maladie chronique de la peau qui affecte principalement le visage. Les premiers signes de la rosacée peuvent être un rougissement ou des rougeurs qui, au début, apparaissent et disparaissent. Avec le temps, la rougeur peut devenir persistante et plus visible. Les zones symptomatiques sont habituellement les joues, le nez, le menton et le front.

 

S

Sébum : Le sébum est sécrété par les glandes sébacées. Il protège la peau contre de nombreuses agressions extérieures : microbes, sécheresse, etc. Il est même indispensable pour maintenir l’hydratation de l’épiderme et le préserver du dessèchement.

T

Télangiectasie : La télangiectasie  est la dilatation de petits vaisseaux sanguins, formant de fines lignes rouges, d’une longueur allant de quelques millimètres à quelques centimètres.
 

Tissu conjonctif : Le tissu conjonctif est un tissu de soutien relativement solide et plus ou moins fibreux, dont le rôle consiste à protéger les organes qu’il entoure.
 

Tissu épithélial : Tissu fondamental formant soit un revêtement externe , interne ou une glande. Il est composé de cellules juxtaposées disposées en une ou plusieurs couches. U V Vésicule : Les vésicules cutanées sont des lésions de la peau qui se caractérisent par un soulèvement de forme arrondie et qui contiennent un liquide transparent appelé sérosité.
 

Vitiligo : Le vitiligo est une maladie de peau fréquente d’origine auto-immune, caractérisée par la destruction des mélanocytes. Il en résulte l’apparition de taches blanches sur la peau. W X Xanthélasma: Se retrouve aux paupières supérieures ou inférieures et se manifeste par la présence de lésions très jaunâtres variant de quelques mm à quelques centimètres de diamètre. Il s’agit de dépôt lipidique.
 

Xérose: Une xérose est un trouble cutané se traduisant par un amincissement, une fragilité, une sécheresse et un manque de souplesse de la peau et s’accompagnant souvent d’une desquamation plus ou moins marquée. Conséquence d’une diminution de la teneur en eau de la couche cornée.